Correspondance à la ferme

Un dispositif pédagogique original

Chaque classe (maternelle ou primaire) qui en fait la demande (très motivée) peut parrainer une génisse à naître. Nous instaurons alors une correspondance ; chaque semaine, nous donnons des nouvelles de la mère, du vêlage, puis de la génisse. Ce support sert de prétexte pour aborder toutes les questions liées à l’élevage, à l’agriculture, à l’alimentation ; ce sont les questions posées par les enfants (attention, courrier obligatoire !) qui nous guident. Et si la distance et les finances le permettent, la classe peut venir, au printemps, passer une journée à la ferme auprès de sa petite génisse et de sa maman.

Tarifs de la correspondance à la ferme

La correspondance -en français ou en occitan- est gratuite nous essayons de privilégier Internet pour nos échanges ; si vous préférez le mode « courrier », il faudra prévoir un petit budget pour l’affranchissement (2€50 par semaine) ; seule la visite à la ferme vous sera facturée (3,50€/enfant ; gratuit pour les accompagnateurs). N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !

des dessins de tête de vache réalisés par des enfants